Un équipement de protection individuelle (EPI) est une protection concernant un individu contre un risque donné, et selon l'activité qu'il sera amené à exercer. D'une manière générale, l'ensemble du corps peut et doit être protégé.

La notion d'équipement de protection individuelle s'entend par opposition aux équipements de protection collective (EPC). Une paire de bouchons d'oreille est un EPI contre le bruit, un capot insonorisant sur une machine est un EPC, par exemple.

 

Selon les pays, la législation peut imposer le port d'un EPI pour certaines activités, notamment au travail :

  • port d'un casque, d'un heaume, d'une visière, sur les chantiers et dans certaines usines ;
  • protection des yeux : contre les projections, contre les rayonnements (lunettes de soudeurs...) ;
  • port de chaussures de sécurité sur les chantiers et dans certaines industries ;
  • port de vêtements protecteurs (veste à col fermé et à manches longues et serrées aux poignets, pantalon long), gantslunettes et masque :
    • contre les projections de produits chimiques ou biologiques,
    • contre la chaleur et le risque de feu,
    • contre les risques de plaie (coupure, abrasion, gilet pare-balles),
    • à haute visibilité pour éviter de se faire renverser par un véhicule ou un engin de manutention, etc. ;
  • protections auditives contre le bruit (coquilles passives, bouchons actifs) ;
  • protection respiratoire : appareil respiratoire isolant ou filtrant (les masques de protection FFP) ;
  • harnais, enrouleurs, mousquetons, longes et ligne de vie (corde) : dispositifs contre les chutes de hauteur ;
  • protections contre les risques d'électrisation, d'électrocution ou l'électricité statique : tabourets et tapis isolants, gants d'électriciens, dispositifs de mise à la terre (bracelets, perches), visières anti arcs électriques, etc.

Doivent également être considérés comme des EPI les équipements suivants :

  • Dispositifs portables de détection de gaz ;
  • Systèmes de protection du travailleur isolé (PTI) ;
  • Masques et cagoules de soudage ;
  • Ceintures de maintien ;
  • Ainsi que tous les accessoires associés (Exemple : Jugulaire des casques), etc.

Pour être efficace, un EPI doit être porté. Cela signifie qu'il doit être bien toléré par l'utilisateur, ne pas le gêner dans la réalisation de sa tâche. De plus l'utilisateur doit être sensibilisé à l'intérêt de porter cet EPI (formation au port de l'EPI et aux risques contre lesquels il protège), voire contraint (voir aussi l'article Prévention). Il doit en outre recevoir les instructions nécessaires à son utilisation.

À chaque type d'activité, un employeur, se doit de pourvoir à la sécurité et à la protection du salarié qu'il a sous son autorité. Pour se faire, le législateur lui impose de créer et d'utiliser le Document unique d'évaluation des risques.

 
LEGISLATION EUROPEENNE
 

Selon la directive 89/686/CEE, on entend par équipements de protection individuelle « tout dispositif ou moyen destiné à être porté ou tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieursrisque(s) susceptible(s) de menacer sa santé ainsi que sa sécurité au travail, ainsi que tout complément ou accessoire destiné à cet objectif. »

Fréquemment l’expression EPI est abusivement interprétée dans le sens « équipement individuel de protection ». Or, la terminologie « équipement de protection individuelle » et sa définition légale sont sans ambigüité. C’est bien la « protection » qui est « individuelle » et non pas « l’équipement ».

Exemple : À proximité d’un touret à meuler – on pourra ne mettre à disposition qu’un seul EPI de type « lunettes anti projection » commun à tous les utilisateurs du poste de meulage, plutôt que de fournir autant de paires de lunettes qu’il y a d’utilisateurs potentiels du touret dans l’atelier.

Livraison rapide
Point relais
Frais de port
Offert
Paiement
100% sécurisé
Echanges
possible
 Référencement e-commerce avec PowerBoutique